Obstacles en zone rurale

Dans les régions isolées ou peu peuplées, le déploiement de la FTTH coûte cher, parce que les distances sont grandes. Dans certains endroits, la pose souterraine est difficile, voire impossible, en terrain rocheux, ou parce que le site est protégé ou encore que les autorisations font défaut. Faut-il relier au réseau fibre chaque ferme isolée, chaque village perdu dans les montagnes, aussi pittoresque soit-il ?

Alors que la demande d’accès FTTH augmente, les exploitants de réseaux sont de plus en plus souvent confrontés à ces questions. À eux de décider s’il est judicieux d’enterrer les câbles.

La solution passe par les airs

Les lignes aériennes sont une solution alternative aux câbles souterrains.

Avantages :

  • Le coût de déploiement d’un réseau aérien est nettement inférieur à celui d’un câblage souterrain. Le câblage aérien est une solution attrayante pour les régions rurales, en raison du rapport relativement favorable entre dépenses d’investissement et dépenses d’exploitation, et c’est souvent la seule solution pour le déploiement de la FTTH.
  • La mise en place d’un câblage aérien sur de grandes distances est relativement facile.
  • Le réseau peut être développé rapidement, à court terme, sans effort majeur de planification.
  • Un câblage aérien ne requiert aucuns travaux en sous-sol, sources d’inconvénients pour les riverains et de perturbation du trafic.
  • Il est possible d’utiliser les mâts des réseaux électriques ou téléphoniques déjà en place.

Les inconvénients :

  • Le risque de défaillance est élevé. Les tempêtes, la foudre, la glace, des accidents, des oiseaux ou des actes de sabotage peuvent provoquer la coupure des lignes.
  • L’environnement évolue en permanence, aussi les exploitants de réseaux doivent-ils contrôler les tracés afin qu’ils restent exempts de végétation.
  • Exposés au soleil, aux variations de température et aux contraintes mécaniques, les câbles vieillissent. Des produits très résistants et durables sont cependant disponibles sur le marché, par exemple les câbles autoporteurs plats de la câblerie R&M.

Premières étapes de la planification

Les quatre facteurs ci-dessous sont primordiaux pour un câblage FTTH aérien en région rurale :

  • étude approfondie, sur place, des tracés et des conditions climatiques locales ;
  • portée des suspensions et tolérance des câbles à la déformation ;
  • recours à des matériaux robustes pour les décharges de traction, les isolations, les ancrages, les coffrets de répartition, les boîtiers à épissures et à raccordements, etc. ;
  • offre standardisée, pour une construction et une maintenance efficaces.


Help us improve. Send your feedback and suggestions to connections@rdm.com


Richard Schöbel

By Richard Schöbel