Les connecteurs à lentilles, une avancée majeure?

400 gigabits par seconde: la transmission du signal sur fibre optique entre dans une nouvelle dimension! Cette avancée était au centre des débats lors de la conférence spécialisée OFC 2018 (Optical Fiber Communication Conference and Exhibition) à San Diego.

Les premières puces 400G seront disponibles sur le marché dès fin 2018. Les deux formats d’émetteurs-récepteurs prêts à être commercialisés – QSFP-DD et OSFP – s’inscrivent dans l’approche traditionnelle: des connecteurs actifs à insérer sur la face avant du commutateur. Ils offrent des gains sur le plan des fréquences, de la modulation et du débit, un format plus compact et une consommation énergétique moindre.

Le consortium COBO (Consortium for On-Board Optics) propose une approche encore plus radicale: placer les encombrants émetteurs-récepteurs directement sur la carte-mère, ce qui raccourcit la liaison cuivre entre l’électronique et l’interface et augmente le débit. Des fibres internes assurent la liaison avec les traversées multifibres passives miniaturisées sur la face du châssis.

Cette solution permettrait de multiplier le nombre de connexions fibres sur la plaque frontale et partant, d’accroître le nombre de canaux optiques et le débit de données.

Quelques obstacles technologiques restent cependant à surmonter avant la production en série. Membre du COBO (Consortium for On-Board Optics), R&M s’engage en première ligne.

Comment connectoriser et entretenir un très grand nombre de connexions multifibres sur la face avant? Cette question est déterminante. Avec la technique de connexion optique parallèle traditionnelle, toutes les extrémités de fibres doivent être comprimées à haute pression, sans aucun jeu. De plus, les nombreuses extrémités à nu sont difficiles à nettoyer.

L’utilisation de connecteurs à lentilles serait une solution possible.

R&M a développé sa propre technologie à faisceau expansé («expanded beam»): les extrémités des fibres sont munies de microlentilles, autorisant une parfaite transmission de la lumière. Avantages:

  • une légère pression de contact suffit, sans aucun contact physique;
  • le mécanisme de connexion peut être simplifié et
  • la densité d’équipement sur la face avant, augmentée;
  • les lentilles sont robustes et tolérantes aux erreurs;
  • elles sont insensibles aux saletés et n’exigent pratiquement aucun nettoyage.

R&M estime que ces connecteurs à faisceau expansé pourraient ouvrir la voie aux modules optiques embarqués.



Help us improve. Send your feedback and suggestions to connections@rdm.com


Dr. Blanca Ruíz

By Dr. Blanca Ruíz

Innovation Project Manager