Comportement thermique optimal et liaisons plus longues

L’alimentation électrique d’équipements terminaux par le câblage cuivre – ou  Power over Ethernet (PoE)  – est de plus en plus populaire. À l’avenir, les quatre paires de fils devraient même pouvoir être utilisées à cet effet (4PPoE), chaque paire de fils transportant jusqu’à un ampère. Cette évolution ouvre de nouveaux champs d’application. Seul inconvénient: les câbles réseau chauffent davantage, ce qui atténue la transmission de données et contraint les concepteurs de réseau à prévoir des liaisons plus courtes.

090.2217Un câble U/UTP typique chauffe cinq fois plus s’il transporte du courant électrique (PoE), alors que pour un câble blindé, ce facteur est de 2,5 à 3, en fonction de la structure du câble. Autrement dit, dans un faisceau de câbles U/UTP, la hausse de température sera deux fois plus importante que dans un faisceau comparable de câbles S/FTP. En effet, dans un câble blindé, le métal du blindage participe à l’évacuation de la chaleur.

R&M a souhaité savoir comment un câble WARP réagissait à l’utilisation de la PoE. Même si les câbles cat. 6A WARP de R&M font partie de la catégorie UTP (non blindé), leur gaine contient des petits segments de blindage métalliques (Wave Reduction Pattern, WARP), qui suppriment très efficacement la diaphonie entre câbles cuivre voisins (Alien NEXT). Une mise à terre n’est cependant pas requise, d’où une économie de coûts d’installation.

Connections_51_Grafiken_E1.indd

La courbe enregistrée lors des tests comparatifs montre le comportement thermique favorable des câbles WARP. Par rapport aux câbles U/UTP, la hausse de température dans le plus gros faisceau est inférieure de 14° C, ce qui permet d’allonger les liaisons de 11 %. On peut appliquer le facteur 3 pour calculer l’échauffement dû à la PoE d’un câble WARP, une valeur comparable à celle d’un câble blindé.

Le calculateur PoE de R&M permet de simuler les deux types d’installation : en câblage courant cat. 6A U/UTP et en câblage cat. 6A WARP de R&M. Il calcule la température que pourrait atteindre un faisceau de câbles, afin de déterminer la longueur maximale de la liaison à réaliser. R&M décrit le contexte physique dans son livre blanc «4PPoE – Parameters for Network Planning».



Help us improve. Send your feedback and suggestions to connections@rdm.com


Matthias Gerber

By Matthias Gerber

Market Manager LAN